Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand t'es dans la nuit noire

Eh oui il y a peu j'écrivais un article sur la Liberté et me voilà depuis quelques temps dans une nuit noire de l'ame, pendant que dehors le soleil brille de tous ses feux et que la chaleur accable me voilà moi aussi accablée mais pas pour les mêmes raisons.

Tu vois (oui cet article s'adresse à celui ou celle qui passera par là) je le sais que les cycles de la vie sont comme les saisons, d'abord ça fuse, ça bouillonne, ça vit et puis ensuite ça redescend, encore et encore jusqu'à parfois plonger dans la nuit noire.

Là t'as plus envie d'en jouer, le "à quoi bon" fait son apparition, tout ce que tu as mis en place depuis quelques années devient tout à coup sans goût et là tout d'un coup tu te sens perdue dans ta quête de sens, un coup tu t'envoles très haut avec des rêves de créations plus barrées les unes que les autres, puis plof tu retombes sur terre avec tes emmerdes et ta sensation de ne plus avoir de solution, ni l'énergie de trouver une solution et c'est peut être là le secret ne pas chercher de solution et garder la foi en la vie...... mais ça en général tu sais pas faire (moi non plus d'ailleurs)

Et pourtant, la vie elle te met des pépites sur ton chemin pour t'aider, elle te DONNE (oui donne) des occasions de rencontrer des personnes formidables qui t'aident à y voir plus clair, à percer les mystères de cette vie ici bas que tu es venue expérimenter, où tu es venue apprendre des leçons. Elle te donne aussi des copines au top qui t'envoient des photos mignonnes pour te soutenir parce que même si tu leur a pas dit, elle sentent que ça coince chez toi (ben oui on est tous reliés énergétiquement c'est pas compliqué).

Et pourtant, tu n'y vois toujours pas plus clair ou du moins tu le penses parce que t'as quand même la foi en cette existence et tu sais tout au fond que ce n'est qu'un cycle, que comme tout cycle il a forcément une fin (que t'aimerais bien connaitre mais comme t'es pas médium ben tu sais pas) et tu vivotes en puisant tout ce que tu peux d'énergie dans la nature si généreuse, auprès des grands sages que sont les arbres ou de tes bestioles qui font tout ce qu'elles peuvent pour t'épauler et te remonter le moral qu'est pour l'instant rivé à la plante de tes pieds.

Et pourtant, tu te surprends à penser que finalement tout est parfait, que le timing de ta vie est au poil puisque depuis un peu tu sentais que t'étais pas vraiment sur le bon chemin et que quelque chose clochait, sans activité, sans boulot, sans revenus, ça ressemble au néant ça et tu sais que c'est là que tout peut commencer.......

Partager cet article

Repost 0