Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La boite à malice de Lajemy

Ici tu trouveras ma philosophie de vie, mes passions, ma vie, mon évolution et si tout ce fatra peut un tant soit peu t'inspirer c'est tout bon !

Comment Communiquer avec les Plantes

Publié le 23 Juillet 2017 par ☼♥ Lajemy ♥♪ in Sagesses Ancestrales

Comment Communiquer avec les Plantes

Tu vois je suis tombée sur plusieurs articles ou livres hier qui m'ont invitée à te partager mes découvertes et mes expériences relatives aux sagesses ancestrales oubliées ou méprisées dans notre monde actuel. Et pourtant, si tu savais comme le monde peut être magique quand tu te replonges dans ces savoirs et ces façons de faire. Du coup, j'ai eu envie de créer une nouvelle rubrique "Sagesses Ancestrales" dans laquelle je vais te faire part de ces mémoires qui reviennent à petit pas, qui redonnent un sens à tout ce fatra dans lequel on évolue, et nous permet de retrouver ce lien oublié avec la nature qui nous entoure.

Je te l'ai déjà dit, un de mes rêves de gosse était de devenir "indien d'amérique" et je comprends mieux maintenant pourquoi, il y avait tant de sagesse, de compréhension du monde vivant et de la vie dans ces peuples qu'encore aujourd'hui on y puise des mines d'or.

voilà donc un article vu sur une page facebook "Studio Wakan" dans lequel on t'indique simplement comment faire pour communiquer avec les plantes. Je te laisse essayer si le coeur t'en dit ;)

"La présence en chaque végétal d'une tension électrique entre un pôle positif et un pôle négatif est perceptible à celui qui s'en donne la peine.

Eloignez-vous de votre maison ou de votre immeuble. Tentez de dénicher un coin de verdure où la nature a été préservée, où poussent encore des plantes intactes sur un sol inviolé. Un jardin public ou une zone de culture industrielle ne feront pas l'affaire, car il faut que votre apprentissage se fasse avec des plantes dont la croissance a été harmonieuse et naturelle. Plus tard, vous saurez éprouver la peine de celles qu'on a couvertes de sulfates, noyées d'engrais chimique et d'insecticides, entourées d'herbicides. Celles qu'on a empêchées de célébrer avec les insectes fécondants ces noces qui unissent les végétaux aux animaux.

Quand vous avez trouvé l'endroit idéal , vous devez d'abord apprendre à toucher les plantes. Attention, il ne s'agit pas de les empoigner, de les manipuler, mais de les caresser comme on le ferait pour un animal domestique, un chiot ou un chaton encore fragile. Allongez-vous sur le sol et effleurer l'herbe. Faites glisser dans vos mains le rameau d'un jeune arbre. Faites courir votre paume sur la circonférence d'un buisson.

Prêtez d'abord attention à vos sensations tactiles. Vous devez prendre conscience du velouté de cette feuille, de la rugosité de cette surface ligneuse, de la souplesse de cette tige. A présent, il faut affiner votre sensibilité. Vous courber davantage vers les principes même de la végétation. Devenez le minuscule insecte pour qui la plante est grande. Sentez-vous au bout de vos doigts ces infinitésimales dents de scie qui bordent le brin d'herbe? Pouvez-vous éprouver le relief des veinules par lesquelles la sève irrigue la feuille? Au début, ça paraît difficile, mais croyez-moi: bientôt , si vous vous concentrez suffisamment, vous pourrez prendre le pouls des plantes, vos capteurs tactiles reconnaîtront les fluides qui parcourent les nervures.

Il est temps de passer à l'étape suivante. Vous allez à présent, au lieu d'effleurer la plante, vous contenter de laisser votre main à quelques millimètres. Au début, vous ne sentirez rien. Puis, peu à peu, pour certaines plantes seulement, vous vous rendrez compte qu'une sorte de courant passe du végétal à vos doigts, comme un fluide électrique très ténu, qui n'aurait pas besoin d'un contact pour circuler, de même que l'aimant n'en requiert pas pour exercer sa force d'attraction. Renouvelez souvent l'opération, jusqu'à ce que cette conscience qui vous vient s'affine, s'aiguise et se stabilise.

A présent, vous saurez recevoir le message des plantes. En réalité, je ne vous ai rien appris. Ces connaissances étaient déjà là, en vous, mais vous les aviez oubliées. Vous pouvez désormais, comme le faisaient les Celtes, enlacer les arbres pour en recevoir cette énergie qui vient de la terre, écouter les plantes chanter ou gémir, et absorber, comme si votre peau était un radio téléscope, les ondes venues d'elles.

N'oubliez jamais que les plantes ont leurs propres capteurs, et qu'elles peuvent ressentir votre état, d'une manière que les mots et les concepts humains ne peuvent entrevoir en l'état des connaissances scientifiques. Ce qu'il importe de retenir, c'est que nous sommes capables d'une véritable communication avec le monde végétal. Voilà ce qu professe le peuple de la Terre.

Il en résulte que, lorsque vous irez prélever des simples à des fins médicinales, vous saurez que telle plante n'équivaut pas à telle autre plante de la même espèce. Branchez vos capteurs: vous pourrez distinguer celle dont la matière et l'esprit sont fatigués et endoloris, de sa voisine, dont les principes conviendront mieux à votre médecine. Quand l'homme-médecine part dans les prairies pour y procéder à la cueillette, les plantes se désignent à lui autant qu'il les choisit. Leur choix est mutuel.

- Wallace Black Elk, homme médecine lakota-"

 

Commenter cet article

jill bill 23/07/2017 10:11

Nous avons encore des coins de nature sauvage par chez nous... au bord d'une rivière, on y promène surtout le toutou... La pharmacie ne vient-elle pas en partie de dame nature sans qui... les remèdes dit de bonne femme autrefois, ah qui n'en avait pas... merci Lajemy !

☼♥ Lajemy ♥♪ 23/07/2017 11:53

Heureusement qu'il existe encore des coins comme ça, parce que même sans en être conscient quand on se promène dans la nature on interragit avec elle et souvent on se sent comme revigoré quand on se ballade dehors. Oui les remèdes viennent des plantes et les hommes copient la nature pour bien des choses, les scientifiques s'inspirent des animaux et de leur fonctionnement pour créer de nouvelles technologies, c'est dire !!!! Bon dimanche ;)