Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

LES TISANES, INFUSIONS et DECOCTIONS

 

 

Tisanes : Il s'agit de la forme la plus ancienne et la plus simple d'utilisation des herbes médicinales. La technique de préparation dépend des parties de la plante utlisées.

Infusion : pour faire une infusion, on utilise essentiellement les feuilles, les fleurs et les bourgeons de la plante. Verser de l'eau bouillante sur l'herbe sèche ou fraiche (environ 2 cuillères à soupe d'herbe pour 300 ml d'eau). Laisser infuser les plantes dans l'eau 5 à 10 minutes sous couvert puis filtrer. L'infusion peut ensuite être bue ou bien appliquée sur les zones douloureuses ou blessées.

Décoction : extraire les principes actifs de l'écorce ou des racines requiert un peu plus d'effort. On fait chauffer les plantes dans une casserole remplie d'eau pendant environ 20 minutes à feu doux, on laisse ensuite infuser 5 minutes puis on filtre.

Macération : pour préserver les principes actifs de certaines plantes médicinales qui ne supportent pas la chaleur, il faut faire macérer la plante : recouvrir 2 cuillères à soupe d'herbe avec 300 ml d'eau froide et laisser infuser toute une nuit. Après filtrage, utiliser le liquide comme une décoction.

LES ALCOOLATURES

 

juillet-2009-011.jpg

 

Les alcoolatures ont souvent une action différente et plus forte que les infusions et les décoctions car ces dernières ne contiennent que les substances actives solubles dans l'eau.

Teinture alcoolique : pour préparer une teinture, on fait dissoudre les substances actives dans de l'alcool à 70%. Pou ce faire, arroser les herbes fraiches ou séchées avec l'alcool puis laisser infuser dans un récipient couvert pendant environ une semaine dans un endroit sombre. Verser ensuite la préparation dans une gaze, presser pour extraire le liquide. Les teintures ne sont utilisées qu'en dilution.

Vin médicinal : les substances actives sont ici extraites des herbes médicinales en utilisant du vin blanc de bonne qualité. Verser une poignée d'herbes coupées en petits morceaux dans 1 litre de vin et laisser infuser pendant 5 à 7 jours dans un endroit sombre. Au Moyen Age, les vins médicinaux étaient beaucoup utilisés, aujourd'hui on ne s'en sert plus que comme fortifiant, comme par exemple le vin de romarin.

Huiles médicinales : on fait macérer les herbes dans une bouteille transparente remplie d'une huile de bonne qualité, pressée à froid, que l'on stocke dans un endroit clair et chaud. Quand l'huile est prête au bout de 1 à 3 semaines, on la erse dans une bouteille opaque et on la converve à l'abri de la lumière au frais.

Vinaigre : mettre les herbes dans une bouteille et verser dessus un bon vinaigre de fruits. Laisser infuser environ 15 jours dans un endroit clair et chaud. Le vinaigre est ensuite prêt pour assaisonner les salades. Les herbes peuvent rester dans la bouteille.

Bain de bouche: Les liquides utilisés pour faire des gargarismes ou des bains de bouche contiennent des substances actives astringentes qui resserrent les muqueuses et favorisent ainsi leur guérison. Pour élaborer un bain de bouche, on prépare une infusion ou une décoction et on utilise environ 100 à 200 ml de cette préparation pour faire les gargarismes

 

LES ENVELOPPEMENTS ET COMPRESSES

 

Il s’agit d’un usage purement externe des herbes médicinales qui a également une action interne. Les enveloppements et les compresses doivent être appliqués sur la peau pendant au moins 30 minutes . L’épiderme est intensément stimulé ce qui a pour effet d’augmenter la circulation sanguine cutanée et d’activer la circulation sanguine globale et le métabolisme.

Enveloppement : compresse qui entoure totalement le membre ou la partie du corps à traiter. On le fait avec 3 bandes de gaze. Leur taille dépend du type d’enveloppement : pour le cou, les pieds ou le ventre.

Compresse : on applique un linge imbibé de la préparation que l’on veut employer (de la tisane par exemple)) sur la partie du corps à soigner. Le fait que la compresse soit chaude ou froide dépend de votre état de santé et du type de douleur. En général on peut dire qu’on utilise les compresses froides pour les inflammations et les douleurs aigues (entorses, foulures, contusions ou piques d’insectes) et des compresses chaudes pour les douleurs chroniques (articulaires, ou dues à la tension nerveuse).

Comment procéder ?

Trempez un linge dans de la tisane, de la teinture diluée ou enduisez le de bouillie d’herbes médicinales. Appliquez le tissu sur les zones à traiter. Couvrez ensuite avec un 2eme linge, enfin ajoutez un 3eme linge chaud.

 

COMPRESSES FROIDES                                      UTILISATION

ARNICA                                             foulure, entorse, contusion, piqure d’insecte

CAMOMILLE                                     coup de soleil

CITRON                                             mal de gorge

LAVANDE                                          brulure, mal de tête, douleur dans la poitrine

RAIFORT                                           cystite, mal de tête

 

COMPRESSES CHAUDES

CAMOMILLE                                     furoncle, problème de menstruation

CHOU BLANC                                    trouble cardiaque et circulatoire, arthrite, pique d’insecte

EUCALYPTUS                                    cystite

GINGEMBRE                                                   bronchite

MILLEPERTUIS                                               problème de peau, coup de soleil

MOUTARDE                                                    difficulté respiratoire

OIGNON                                                         douleur articulaire, inflammation des narines, rhume, toux mal     de gorge

SOUCI                                                             problème de peau, égratignure, piqure d’insecte

THYM                                                              toux bronchite

 

LES BAINS

 

 (photo provenant de flickr)

Un bain ne sert pas uniquement à assurer l'hygiène corporelle, il peut aussi soulager un grand nombre de douleurs. Des bains aux herbes ou aux huiles essentielles permettent de nettoyer la peau, de stimuler la circulation et de soulager les troubles spasmodiques.

Pour préparer un bain aux herbes médicinales, versez un litre d'eau bouillante sur une poignée d'herbes séchées. Laissez infuser 20 minutes puis filtrez. Versez ensuite cette préparation dans le bain. Vous pouvez également mettre les herbes dans un sachet que vous tremperez dans le bain.

Pour préparer un bain aux huiles essentielles, mélangez d'abord les huiles avec un émulsifiant dans une bouteille. Il peut s'agir d'une huile neutre comme l'huile d'amande douce ou l'huile de jojoba, mais également de miel, de crème fraiche ou de lait. Mélangez soigneusement pour que les huiles essentielles se diluent ensuite parfaitement dans l'eau.

Les différents types de bains :

- bain complet : le corps est entièrement immergé dans l'eau. La température ne doit pas dépasser 37 - 38° et la durée du bain ne doit pas exéder 20 minutes. Les bains d'hyperthermie ont une température supérieure à 39°.

- bain de siège : on s'assoit dans la baignoire et on laisse l'eau couler jusqu'à ce qu'elle atteigne le dessous du nombril.

- bain partiel : bain de jambes ou des bras, de la main ou de l'avant bras. On rempli une bassine dans laquelle on trempe la partie à traiter.

- bain d'yeux : il existe des oeillères spéciales qui s'achètent en pharmacie.

plante type de bain  utilisation
arnica complet, partiel blessures hématomes, rhumatismes, courbatures
basilic complet, partiel,siège troubles du sommeil liés à la nervosité, céphalées de tension, crampes
    musculaires, bronchites
camomille complet,partiel,siège problèmes cutanés : exzéma suintant, blessure purulente, inflammation
    de la peau et des muqueuses
eucalyptus complet, partiel, siège asthme, bronchites, toux, refroidissements, rhumes, douleurs musculaires
    et articulaires
lavande complet, partiel problèmes circulatoires, ménaupose, troubles du sommeil
mélisse complet, partiel troubles du sommeil, tensions nerveuses, céphalées de tension, douleurs
    rhumatismales
menthe poivrée complet, partiel maux de tête, ashme, bronchites, toux sèches, douleurs articulaires,
    rhumatismes musculaires
ortie complet partiel impuretés de la peau
rose complet, partiel, yeux insomnies, tensions nerveuses, maux de tête, inflammation des yeux
romarin complet, partiel fatigue psychique, maux de tête, troubles circulatoires, ménaupose, 
    hématomes, toux, bronchites
sauge complet, partiel épuisement, exzéma périanal, asthme, bronchites, écorchures, égratignures
valériane complet, partiel troubles du sommeil, hyperthyroidie, nervosité

Partager cette page

Repost 0