Connaissez vous la Gemmothérapie ?

Publié le par ☼♥ Sylvie ♥♪

Connaissez vous la Gemmothérapie ?

Créé par le Dr Tétau c'est un nouveau domaine de phytothérapie basé sur le macérat glycériné de bourgeons, radicelles, jeunes pousses d'arbres, d'arbustes ou de plantes.

Le bourgeon est un véritable réservoir de cellules souches qui contiennent toutes les informations de l'arbre ou de la plante.

La gemmothérapie permet de régénérer les organes déficients, de drainer les organes engorgés et ainsi d'augmenter la vitalité globale.

Personnellement j'utilise les macérats biologiques des laboratoires BIOGEMM, avec ou sans alcool pour leur taux vibratoire élevé j'ai ainsi la certitude de leur qualité ;)

Cette thérapie douce s'utilise par voir interne, les posologies courantes sont de 10 à 15 gouttes dans un petit verre d'eau 15 minutes avant un repas pendant 21 jours.

Ces macérats peuvent être utilisés pour renforcer les défenses naturelles, aider à soulager les maux des articulations, de la respiration, de la circulation, de la peau, du tonus et de la vitalité, du sommeil et du stress.

Vous l'aurez compris, mère nature nous offre encore un fabuleux cadeau !

De l'airelle à la vigne vierge en passant par les complexes, nombreux sont les remèdes voici quelques exemples :

Airelle : ménaupose, bouffées de chaleur

Amandier : Draineur rénal

Argousier : Adaptogène stress

Aubépine : Cardiovasculaire régulateur

Aulne glutineux : Antalgique

Bouleau pubescent : Draineur hépatique - stimulant

Bouleau vérruqueux : stimulant tonique général

Bruyère : sphère uro génitale

Cassis : anti inflammatoire - articulations - antiallergique

Charme : Défenses immunitaires

Chataigner : Circulation

Chêne : Stimulant général

Citronnier : fluidifiant sanguin varices

Eglantier : Défenses naturelles

Etc....

En attendant un article plus complet sur les différents macérats, et complexes contactez moi si vous souhaitez vous en procurer ou si vous avez des questions ;)

Naturez vous bien !

 

Publié dans Naturopathie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article