Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un peu de tout : blog, conseils nature et bien être, tech

Zéro Déchet, Bio : mes astuces de fouineuse pour repérer les fakes

Zéro Déchet, Bio : mes astuces de fouineuse pour repérer les fakes

Adopter une approche Zéro Déchet c'est bon pour l'environnement, consommer des produits Bio également mais attention, je lance l'alerte parce que je m'aperçois que beaucoup surfent sur ces deux tendances pour proposer tout et n'importe quoi au mépris des bonnes intentions derrière ces deux concepts.

Zéro déchet ça veut dire quoi ? ça veut dire réduire voire éliminer les déchets, donc les emballages (surtout plastique) et limiter sa propre production de détritus. 

Bio c'est quoi ? ce sont des denrées produites en suivant un cahier des charges qui stipule que l'usage des pesticides et autres toxiques est interdit et parfois lorsqu'il s'agit d'animaux, qu'ils ont été élevés en plein air nourris avec des produits sains.

Jusque là ça me va bien. Là où je commence à ne plus du tout être glad, c'est quand je vois fleurir des milliers de boutiques "zéro déchets" qui t'invitent à acheter encore et toujours, des produits fabriqués en Chine (donc pas franchement écologiques rien que par le coût carbone du transport).

C'est la même chose pour le bio qui est produit à l'autre bout du monde.

Je n'aime pas la triche, le fake, du coup j'ai mis en place des petites astuces pour repérer au plus vite les arnaques ou les faux :

  1. Avant d'acheter sur un site je vérifie toujours les Mentions Légales : elles sont obligatoires pour tous les sites ecommerce et indiquent les coordonnées de l'entreprise. Essayes tu seras surpris (par exemple une marque de vente de pierres que je croyais proche de nous est en fait basée aux Etats unis...)
  2. Je regarde toujours attentivement le footer (encart du bas de page) des sites, ils contiennent en général les labels auxquels se réfère l'entreprise, les organisations auprès desquelles elle est enregistrée, ça donne une bonne idée de l'éthique.
  3.  J'ai pris l'habitude d'aller faire un tour sur les sites des grossistes chinois, AliBaba, aliexpress par exemple, c'est fou ce qu'on retrouve comme produits (soi disant écolos produits sur place) en vente sur ce site. (voir l'exemple en photo après)
  4. Faire confiance à son ressenti. Aujourd'hui créer un site internet c'est facile, certains sont très beaux, avec de belles phrases, de superbes photos et pourtant ça ne garantit pas que le vendeur soit honnête sur la provenance et la qualité des produits. Personnellement lorsque je suis sur un site, parfois un truc m'interpelle, c'est un ressenti un peu flou, une envie d'aller vérifier, et lorsque j'écoute ce sentiment je m'aperçois très souvent que ce quelque chose qui m'avait alertée était fondé. En marketing on appelle ça le détecteur à bullshit ;)

 

Voici un exemple de ce que tu peux trouver sur un site de vente en gros, des brosses à dent en bambou (si tu es un peu observateur tu reconnaitras les cartons d'emballage) qui sont vendues entre 3 et 9 € pour les plus chères sur des sites zéro déchet et achetées 6,35 € les 10. Je t'ai également entouré en vert cette petite mention sur le dropshipping pour les serviettes menstruelles réutilisables, on te dit qu'il y a 96 % d'avis positifs. A savoir que "dropshipping" signifie que le site qui vend n'a pas de stock et que c'est le fabricant qui expédie lui même les articles directement de Chine.

Bref tu l'as compris il convient d'être vigilant et de garder l'esprit critique surtout dans ces domaines tendance.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article