Les week end cui-cui à Poupoutland

Publié le par Lajemy

Tout quitter pour vivre à la campagne n’apporte pas que des inconvénients hein, j’aime souvent raconter mes déboires d’apprentie fermière mais les choses ne prennent pas toujours cette tournure acrobatique.

 

Les week end à la ferme, on en profite pour apprécier le grand air. Le samedi matin  étant maintenant chômé par les bambins, on peut se faire une tite grasse matinée (9h00 maxi  sinon les chiens sautent sur le lit pour indiquer qu’il est largement l’heure de la gamelle,  les chevaux font le piquet de grêve devant la porte du pré brandissant les pancartes « on a faim », etc….)

 

L’après midi est consacré aux soins aux chevaux, des membres de l’asso viennent me donner un coup de main pour brosser, briquer, papouiller, et  promener les loulous. 

 

Ce week end était particulièrement ensoleillé et agréable et c’était un vrai bonheur d’emmener les chevaux brouter le long de la route. Les automobilistes qui passent sont toujours surpris de tomber sur une troupe de chevaux, qui boulottent goulument l’herbe verte des fossés, de chiens qui cavalent partout joyeusement, d’enfants armés jusqu’aux dents de morceaux de bois qui jouent aux gendarmes et aux voleurs….

De longs moments on reste là à regarder les chevaux se goinfrer, on s’assoit au bord d’un petit champ et on savoure ce moment pendant lequel le temps s’arrête, on se laisse caresser le visage par les rayons du soleil,, on écoute chanter les cui-cui,…. Je ne sais pas si c’est ça le bonheur mais en tous cas ça en a le gout…..

 

Le dimanche on refait la même avec Laétitia, on emmène Léo et Babeth  faire leur petit tour, on se marre en voyant Babeth manger des chataignes, en ou en  regardant la tête du Léo devant les énormes touffes de délicieuse herbe….

 

Vous connaissez maintenant mon secret pour repartir du bon pied vers une semaine bien chargée…..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Ah si si je confirme c'est bien ça le bonheur !!!!
Répondre