communication asine

Publié le par Lajemy



Le petit cadichon du pré voisin est vraiment craquant, on a envie de le caliner, de lui donner des friandises, mais lui qui est-il réellement et comment communique t'il ?

La communication de l'âne avec ses congénères se fait au moyen du langage corporel par des mimiques ou des manifestations sonores. Cependant les signaux émis sont un peu différents de ce que nous connaissons chez les chevaux : la position horizontale des oreilles signifie qu'il a fait une bêtise, des oreilles dirigées attentivement en avant signifient une curiosité accrue, des oreilles couchées de la joie et lorsqu'elles tournent, l'âne éprouve du bien-être lors de la toilette, etc.... Par contre il déteste qu'on lui touche les oreilles de prime abord, sans avoir fait connaissance il vaut mieux éviter d'essayer de les caresser.

Mais attention, bien qu'il ait l'air d'un gros nounours il est intelligent et apprend vite. Il est nécessaire de rapidement occuper la position de chef et de beaucoup parler avec lui. Lorsque les mots sont courts, clairs, et invariables, il sait alors très vite ce que l'on veut dire. Il faut le féliciter d'une voix calme et claire et lui dire énergiquement "non" quand il ne fait pas ce qu'il faut. On peut facilement voir son humeur à la position de son corps. L'ane qui est peu respectueux mord et si cela arrive il faut une sanction immédiate, sous peine de le voir recommencer de plus en plus fréquemment.

Avec l'ane, la création d'une relation de confiance prend tout son sens. Pour que les choses se passent bien il faut instaurer avec lui des liens affectueux et calmes. Brossages, visites régulières, grattages, promenades au calme. c'est durant ce laps de temps que la confiance va s'instaurer, mais il faut rester vigilant,  il doit tenir ses distances, ne pas brouter sans y être autorisé, etc....

L'ane soumis à la peur ne fuit pas forcément au contraire du cheval, il se fige souvent . Il est moins sensible et moins impressionnable que le cheval et peut résister à la force ou au langage des aides, aussi pour l'habituer aux passages difficiles (ponts, etc...) il est nécessaire de l'entrainer dans des zones ne lui laissant pas la possibilité de contourner l'objet de sa peur. Cependant dans tous les cas il faut être patient et lui laisser le temps de prendre sa décision d'avancer ou non. Donc au lieu de tirer sur la corde et de le voir farouchement et avec toute sa force résister, on gagne du temps à relâcher la corde, tout en le gardant placé face à l'objet et à le décourager s'il tente de s'enfuir en le ramenant devant l'objet. Par contre il n'est pas toujours facile de prévoir le moment où il va tenter de s'échapper, ses oreilles ne sont pas aussi indicatives que celles du cheval et souvent le demi tour vient brusquement.

Une dernière petite chose, si vous voulez vraiment devenir son meilleur ami, n'hésitez pas à glisser votre doigt dans son oreille et à gratter. Votre doigt en ressortira tout noir mais entre temps vous aurez vu votre cadichon se pâmer de bonheur, lèvre pendante, de cette gratouille si personnelle !


Publié dans equitation naturelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ah mais ce nest pas aussi simple que ca en a l air de communiquer meme avec nos amis les betes, sacre travail que tu as fais la, Lajemy, je vais essayer de faire la meme chose pour moi tiens et puis qui sait peut etre que je me comprendrais mieux.
Répondre
S
A la campagne, les voisins avaient un âne qui dès qu'il le pouvait se sauvait de son enclos et venait pâturer chez nous !!! Pas farouche et mignon comme tout... hélas il n'est plus mais j'aimais bien ses visites surprises !
Sylvie
Répondre
L

ah c'est dommage.... bonne soirée bisous bisous


L
EH BIEN JE NE SAVAIS PAS TOUT CA
JE SAIS QUE SURTOUT PAS DE PAIN NOCIF A SA SANTE
Répondre
L

pas trop de pain en effet, c'est très très mauvais ! bisous bisous


L
Je n'avais jamais osé gratté le dedans d'une oreille d'âne et pourtant nous avons fait des ballades à âne. Notre copine nous appelait le matin pour que nous nous dépéchions d'arriver. Et elle nous appelait avec une vraie force persuasive HHHHHHHHHHHHHHHIIIIIIIIIIIHANNNNNNNNNN
Répondre
L

j'ai appris ça quand j'ai recueilli mon anesse, et j'ai essayé après quelques jours pour faire connaissance bien sûr, tu aurais vu sa mine réjouie, c'était fabuleux ! mais bon il faut avoir un
chiffon dans la poche parce que le doigt est vraiment sale après LOL


B
Coucou
Merci oui de venir aussi régulièrement je n'en fait pas autant , mais on ne fait pas tjrs ce que l'on veut mais ce que l'on peut !!

Un dernier ptit com' avant les prochains 8 jrs

J'ai beaucoup appris sur l'ane dans ton article c'est vraiment un animal très doux au Puy du Fou nous avons des bodet du poitou très calme et qui ont souvant des petits !!

Je te souhaite un bon week end et une bonne semaine deriere !!
tout plein de bizz pour tenir j'usqu'au 9 fév hi hi hi hi

Dany la vendéenne
Répondre
L

ok je prends le sac de bises pour la semaine hihihi ! A bientôt alors ! bisous bisous